Serotinin | graphisme

Nous sommes en 2015, dernière année passée dans ma colocation chérie de la rue Champagneur, à Outremont. C’est entre ces murs que j’ai vécu, avec plus de 30 autres personnes au cours de 6 ans, avec un coloc DJ au style vestimentaire ravageur et au flegme légendaire (Bathio, si tu passes par-là: un bisou).

Alors que je m’essayais au programme de Design graphique de l’École de Design de l’UQAM, créer une affiche pour l’événement musical de Bathio était l’occasion de me faire la main.

Quelle meilleure façon, par ailleurs, de rentabiliser l’énorme station de travail multi-fonction que j’avais imposée au milieu du salon commun.

Je ne sais pas ce qu’en diront les professionnels, mais en tant que designer novice je trouve l’affiche assez belle. Certes, le scan de visage est un classique. Mais on plonge quand même dans un certain onirisme.

La lisibilité, elle n’est pas optimale (le « 1 » ressemble à un i… l’événement est bien Sérotonine, et non son cousin italien Sérotonini). Mais la trouvaille graphique autour de l’oreille, comme des barres de son qui pulsent délicieusement dans nos tympans, est une petite fierté.

SEROTONIN I
Infographie | 2014

Affiche réalisée pour l’événement de musique électronique du même nom.